Patrice Lafont, ostréiculteur sur le bassin de Thau, rend visite à Fanny et Olivier de la poissonnerie Chez le Pêcheur.

Samedi à partir de 11h, l’heure où les allées et venues au marché des arceaux se multiplient, où la fréquentation de la rue Marioge « Dit le quartier des bons vivants » est à son comble, Patrice Lafont, installe son comptoir devant la poissonnerie, pour vous présenter sa passion et son savoir-faire.

guide du goût (5)

Patrice Lafont sur ses tables.

Au menu :

  • Découverte du métier d’ostréiculture, d’un parc conchylicole et d’un homme captivant à la pointe de son art.
  • Explications et illustrations pour comprendre les différentes variétés d’huîtres, de l’huitre naturelle en passant par la triploïde pour finir sur la spéciale. Elles n’auront plus aucun secret pour vous.
  • Enfin, place à la dégustation, commandez votre assiette d’huîtres, accompagnée d’un verre de vin blanc et savourez le meilleur de la Méditerranée.
  • Qualité, authenticité et convivialité sont les maîtres mots de cette rencontre entre un homme et un coquillage.

 

Le mot du producteur :

La conchyliculture sur le bassin de Thau est une activité ancienne, pratiquée par des hommes et des femmes dans un milieu exceptionnel, dont la lagune est à la fois l’outil et le support de travail. Le lien étroit qui unit ce métier à son environnement doit conduire les producteurs à prendre conscience de sa fragilité et à s’impliquer dans des actions de sensibilisation, de communication, de protection en faveur de l’environnement et de valorisation du métier, gages du maintien des activités économiques traditionnelles sur la lagune

Je défends une conchyliculture durable et responsable capable de favoriser et promouvoir une activité socialement équitable et écologiquement saine, permettant aux consommateurs d’acheter à un prix juste des produits de qualité, en étant informés de leur origine, et de la façon dont ils ont été produits, et de participer ainsi activement à la sauvegarde et au développement de l’activité conchylicole locale dans le respect d’un développement durable.

guide du goût (8)

Patrice Lafont.

Bonne dégustation !